Ressources en ligne des Archives départementales des Landes

Accueil > Service éducatif > Cartable numérique : Première Guerre mondiale > L'après-guerre : souvenir et reconstruction > C) La " Reconstruction "

Service éducatif

C) La " Reconstruction "

La remise en état est un souci immédiat, un ministère de la Reconstruction est ainsi créé. Des sous-préfectures hors classes sont mises en place dans les départements dévastés.

Il a fallu nettoyer et déminer les lieux stratégiques (mairies, …), rétablir les axes de communication et les ports comme Dunkerque.

Le désobusage, la récupération des métaux et des vestiges de guerre a été un immense travail en particulier dans les champs. 10 ans ont été nécessaires pour remettre en service les houillères en intégralité.

Enfin il faut préparer le retour des réfugiés : logement, ravitaillement,…

Tout cela coûte très cher, et même si l’Allemagne doit payer il est nécessaire de faire appel à l’emprunt tout comme à de la main d’œuvre. C’est ainsi que de très nombreux Chinois sont venus en France pour travailler.

La reconstruction a été l’occasion de moderniser les régions rurales en implantant électricité et téléphone.

Note pour la presse envoyée au Préfet par le ministère du blocus et des régions libérées, indiquant les conditions de recrutement du personnel technique nécessaire à la reconstruction dans les régions libérées, recto, 19 décembre 1918, RS 105Rs 105 (Reconstruction) 02.jpgConsignes adressées par le Ministre du Travail : en raison du chômage, Consignes adressées par le Ministre du Travail : en raison du chômage,


Espace personnel